Le camping existe depuis toujours, de plus en plus de gens ont pour résidence secondaire des mobile-homes qui sont tout à fait acceptés. À côté de l'habitat habituel du plus grand nombre, se développent d'autres formes d'installations, dont l'empreinte réduite sur l'environnement, l'innovation dans le domaine de l'assainissement, du recyclage des déchets, mérite qu'on s'y intéresse. Pour ce qui nous concerne à Ambazac, le nouveau système d'assainissement naturel bientôt mis en œuvre sur le village de Jonas, sera également utilisé pour le camping. Et si ces techniques sont de plus en plus adoptées, c'est justement grâce à ces gens qui ont innové au départ.  Il est tout à fait paradoxal qu'on s'acharne à ce point sur les habitants des yourtes de Bussière-Boffy , quand par ailleurs on nous rebat les oreilles avec l'environnement et le développement durable. Il suffit qu'une minorité essaie d'innover de son côté, pour voir surgir le rejet épidermique de l'étranger, de ce qui est différent... Ce qui peut amener parfois à des extrémités tout a fait effrayantes. Je comprend pour ma part que ces personnes aient envié de vivre autrement. Elles sont là depuis longtemps, innovent dans un domaine où c'est nécessaire, et on ferait mieux de rechercher avec elles les solutions adéquates plutôt que de se braquer parce qu'on ne veut pas de "ça" sur notre territoire. D'autres endroits en France l'ont accepté sans problème, d'autant que les terrains sont privés. Vu de l'extérieur, cet acharnement extrêmement disproportionné pose question..."